Dimanche 5 janvier 2020 pas moins de 45 randonneurs (il faisait très beau temps !) s’étaient retrouvés pour une jolie randonnée dans les Graves au départ de Martillac (3000 hab).

Le point d’orgue de la rando a été la belle forêt de Migelane au nord ouest du village, aménagée par le Conseil départemental avec ses belles allées et ses panneaux pédagogiques : on devient incollable sur les sols de la forêt, les arbres, la faune (« les lentilles d’argile », « la ronde des décompositions » « les voltigeurs des arbres »  etc……). On y apprend aussi que le bois de certaines variétés d’arbres (aulne, robinier pour les hélices, peuplier, bouleau etc…) a été utilisé pour construire les premiers avions, rappel inspiré par le fait que la forêt jouxte l’aéroport de Saucats ; que le chêne pédonculé a fourni le bois des charpentes des cathédrales ; que la forêt a été sauvée in extrémis de sa destruction car elle devait laisser la place dans les années 80 à la Technopole Montesquieu qui finalement a été installée juste à côté etc…etc…

Le groupe est passé également dans le parc du Couvent de la Solitude (permission demandée pour déambuler dans le parc jusqu’à la jolie source Notre Dame), important témoin de l’histoire religieuse (et viticole !) de la Gironde. Ce couvent est le  siège de la Congrégation des Soeurs de la Sainte Famille ; actuellement une trentaine de religieuses, soit contemplatives, soit apostoliques y résident. Ce couvent a été fondé en 1831 par Pierre Noailles (prêtre diocésain de Bordeaux) qui souhaitait  y installer une communauté de religieuses s’intégrant au monde rural du coin en y travaillant la terre (« Sœurs agricoles ») … et c’est tout naturellement qu’elles se lancèrent  dans l’activité viticole : c’est ainsi que le très réputé domaine viticole de la Solitude vit le jour, le nom rappelant le style de vie des religieuses. Les bâtiments du couvent datent de 1879 et des années 50 pour les plus modernes. Fidèle à la tradition d’accueil des couvents, celui-ci accueille et peut héberger des groupes ou des particuliers pour des retraites ou d’autres activités. La congrégation a essaimé dans divers pays : Sri Lanka, Argentine, Espagne. Depuis 1993 le domaine viticole est donné en gérance à la famille propriétaire du Domaine le Chevalier.

Lors de la rando, plusieurs châteaux viticoles de la célèbre appellation Pessac-Léognan ont été approchés : le Château Latour-Martillac, propriété de la même famille depuis 1871 avec sa tour du XIIé siècle construite par les ancêtres de Montesquieu (qui ont possédé le domaine) et ses 55 hectares de grand cru classé "Pessac-Léognan" (45 en rouge et 10 en blanc), le Domaine de la Solitude autre grand cru classé avec 32 ha de vignes dont l’histoire est liée à celle du couvent du même nom comme indiqué plus haut… et également le Château Haut-Nouchet en fin de parcours…

Un joli coin de Gironde parfois un peu méconnu… au voisinage sud de Bordeaux…

Roger V

Cliquer sur chaque photo pour l'agrandir

20191230_10255720200105_160331

Château Latour Martillac grand cru classé Pessac-Léognan (55 ha) . Tour du XIIè sicle...

20191230_113807

20191230_110512_030

Ci-dessus : Couvent de la Solitude, batiments  anciens (1879)  et modernes (1955) au coeur du vignoble...             

20200105_112617

20191230_11125320200105_113116

Ci dessus : Couvent de la Solitude_Parc de la Fontaine Notre Dame, propice à la méditation ...

Photos ci-dessous : la Forêt de Migelane...

20191230_140916

20200105_123507

20200105_135554

20200105_135636

P1200421P1200428

P120040620200105_151448

20200105_112845_ct_fc

20200105_145859_ct

Et pour terminer, ci dessous, fin du parcours et  retour à l'église de Martillac avec son chevet médiéval...

20191230_172910

P1200449

 Roger V