24 randonneurs au pays des moulins...

Jean-Claude nous a conduits sur un territoire qu'il a bien connu enfant. Porchères situé tout près de St Seurin sur l'Isle associe son nom à un beau moulin du milieu de XIXe s. Son histoire nous a été contée au fil de cette randonnée à thème. Après un accueil chaleureux autour de la fabrication du pain (que chacun a emporté après l'avoir pétri), la visite proprement dite du moulin commence.  Du grain à la farine... Nous voici dans un cadre où le vieux bois de pitchpin avoisine des machines rutilantes. La complexité  et l'ingéniosité de la machinerie conservée sur 4 étages nous laisse admiratifs.  Enchevêtrement inextricable de courroies, poulies,  rouet, turbine, pignon, laveuse, essoreuse, tarare, broyeur, convertisseur, sasseur, blutoir, plansichter, chambre à farine et j'en passe... enfin des mètres de tuyaux de bas en haut.  A s'y perdre pour un non initié, mais passionnant...  Nous sommes restés très attentifs pour en retenir quelques miettes...

La saga du moulin : C'est Charles Frouin qui fit édifier le moulin en 1847. il fut revendu en 1903 à Louis Barreau qui modernisa la minoterie. Actuellement tout le matériel (Schneider-Jacquet et Cie de Strasbourg)  date de 1937. A cette époque la minoterie est surelevée. En 1947 des moteurs électriques sont installés. En 1993 le moulin est l'une des 4 minoteries encore en activité en Gironde. En 1997 il est vendu  à Jean-Marie Dinghin qui perpétuera l'activité jusqu'en 2002. en 2007 c'est Norbert Fradin, promoteur immobilier, qui prendra la suite. Le moulin perd sa fonction et faillit perdre aussi son âme pour un projet bien éloigné de sa vocation première. Mais il n'en fut rien et pour notre curiosité, aujourd'hui il est géré par les membres passionnés d'une association qui en assurent la visite et l'entretien courant.  il reste un fleuron du patrimoine meunier départemental.

Et au milieu coule la rivière.... L'isle prend sa source dans le massif central en Haute Vienne et après avoir parcouru la Dordogne au grès de ses longs méandres, elle pénètre en Gironde et se jette dans la Dordogne à Libourne. Elle fut un cours d'eau essentiel dans l'histoire des communications et dans le développement économique des communes avoisinant Porchères. L'eau et la pente naturelle de la rivère ont permis aux hommes d'utiliser la force motrice pour fournir l'énergie nécessaire au  fonctionnement des moulins et il sont très nombreux, construits pour la plupart dans la 2ème moitié du XVe s. Mais l'existence de ces moulins a engendré la création de barrages qui furent un frein à la navigation. On essaiera d'y remédier notamment à partir du milieu du XVIIIe avec la construction de 16 écluses, mais dès la moitié du XIXe s. se dresse une concurrente sérieuse, la voie de chemin de fer reliant Bordeaux à Périgeux. Aujourd'hui la montée du tourisme fluvial est un espoir pour redonner vie à la rivière.

20200802_093503

Porchères 2020

20201010_105623 20201010_11513920201010_10544120201010_102757

                  IMG_4257

20201010_115639 20201010_113536

                 IMG-20201010-WA0033 - Copie

IMG_4281 IMG-20201010-WA0039 - Copie

                     IMG_4283

                     20201010_115921

                    20201010_120059

                    20201010_121042     

                    IMG-20201010-WA0038                           

IMG_4309 IMG_4305

                    IMG_4310

20201010_133509

Après la visite, nous avons pique-niquer tout près,  sur une petite plage au bord de la rivière face au moulin de St Seurin s/l'Isle et à  l'Eglise St Pierre. De là, nous sommes partis pour une randonnée très apaisante de 9 km, essentiellement le long des berges de l'Isle. Le temps était idéal.

20201010_133621 20201010_13382220201010_153819 20200802_100355

                          Le moulin de Saint Seurin                                      Moulin de Pochères au bord de l'Isle

Ce moulin remonte au XVIe s. D'abord moulin à blé, il fut transformé en minoterie après avoir été reconstruit entre 1835 et 1839. Vendu en 1850 à William-James Jackon, il devint une importante aciérie jusqu'en 1869. En 1872 filature de laine et depuis 1893 une capsulerie. Cette activité perdure encore aujourd'hui

20201010_141706 20201010_14171620200802_114346 20200802_105144

                                                                                                      Moulin de Logerie

Le Moulin de Logerie : En ce lieu dès le 16e s. était déjà implanté un moulin, fortifié pendant les guerres de religions. Il fut également équipé de fouloirs à draps. En 1880 il est surélevé pour abriter l'équipement d'un minoterie. Il produira de la farine jusque dans les années 1960. Il a été racheté en 2015 par une société qui fournit de l'électricité. Le moulin et le pigeonnier furent restaurés. 2 énormes turbines ont été installées.
                      20201010_152848

20200802_112538 20201010_15313720201010_152716 20200802_11533620200802_114707

Merci Jean-Claude pour cette agréable journée qui sortait de l'ordinaire.

 Michèle L.R.





 

 

 

What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail