Dans les pas du Pape gascon Clément V
Au départ de Villandraut, cette randonnée en 8 amènera les 28 marcheurs à Uzeste puis Noaillan à travers des forêts de pins et de fougères, des lagunes, des milieux fragiles pour la faune et la flore, et le long de l’incontournable Ciron, « l’or des sables ».
Villandraut, commune rurale de 1120 habitants, située sur le parc régional des landes de Gascogne, a vu naître plusieurs personnalités :
*Pape Clément V (1264-1314), né Bertrand de Goth, ordonné prêtre à 26 ans, évêque de St Bertrand de Comminges à 31 ans, archevêque de Bordeaux à 35 ans, élu pape à 41 ans. Il est entré dans l’histoire pour avoir dissout l’ordre des templiers en 1307. Son tombeau se trouve dans l’église collégiale qu’il avait fait bâtir à Uzeste.
*Bernard Lubat, né dans la commune en 1945,  musicien de jazz et créateur du festival Uzeste musical.
*Robert Boulin, homme politique et ministre français né le 20 juillet 1920 à Villandraut.

Le musée d’arts et Traditions Populaires, créé en 1931, est hébergé dans l’une des plus anciennes maisons de la commune (maison Braneyre 1753). Il rassemble des objets illustrant la vie de nos ancêtres.  Son pignon sur rue est caractéristique de l’habitat bazadais.

Le château, commencé en 1307 est achevé en 1314. Cette rapidité d'exécution s'explique par la richesse et la puissance de son commanditaire, le Pape Clément V. Il est destiné à être une des résidences du pape et se doit d'être confortable (21 cheminées, 19 latrines), tout en étant le reflet de la puissance de la famille de Goth, sans négliger pour autant les aspects défensifs, indispensables pendant ces périodes troublées (les douves, 6 tours de 22 mètres de haut, un pont-levis, un pont-ouvrant, deux assommoirs, une herse, de nombreuses archères).  A la mort du pape, il changea de main au gré des héritages, puis fut pillé, abandonné jusqu'à son classement en 1886. Depuis 2007, il est la propriété d'un promoteur bordelais, qui le laisse à disposition de l'association Adichats pour des visites et manifestations culturelles, et finance les travaux de rénovation.
Grâce à sa richesse, Clément V fut à l'origine de nombreux autres « châteaux clémentins » destinés à sa famille : Roquetaillade, Budos, Fargues, La Trave et Duras.

Uzeste
Collègiale Notre-Dame : dès son élection, Clément V fait restaurer l'église romane dans le style gothique. Il élève Notre-Dame d'Uzeste en collégiale et depuis se nomme collégiale d'Uzeste. Les chanoines sont restés en activité jusqu'à la Révolution Française. Au milieu du choeur repose le Pape gascon Clément V, décédé en 1314. Le socle est en marbre noir et le gisant en marbre blanc.

Noaillan
Eglise : élevée à la fin du XIe siècle, l’église romane a subi de nombreuses transformations. Son histoire est étroitement liée à celle du château qui la jouxte.
Elle est ainsi, durant quelques siècles, une chapelle castrale placée sous la protection de Saint Michel. C’est durant cette période notamment que le clocher actuel est bâti (XIVe siècle) et qu’une entrée privée est ouverte (à l’intérieur, visible derrière l’actuel autel de la vierge). Elle ne devient église paroissiale qu’au milieu du XIXe siècle, et est baptisée à cette occasion église Saint Vincent.
Merci Josiane.
Sandrine             Vidéo

Sa1Sa2163600Sa4