Le soleil est au rendez-vous, 21 randonneurs aussi, au départ du bourg de Bouliac pour une randonnée jusqu’à Floirac.

Nous entrons dans le domaine de la Burthe à Floirac et prenons de la hauteur : le massif calcaire des coteaux de la rive doite de la Garonne s'élève ici à 70 m. De grands arbres majestueux (chênes, érables et acacias) se dressent le long du chemin forestier. .

Des carrières ont été exploitées au début du XXe siècle par les Ciments Français. On observe encore lsur notre chemin leurs entrées recouvertes, depuis une cinquantaine d’année, par la végétation. Elles sont devenues le paradis des chauves-souris. Epousant le rebord d’une faille géologique qui a fait basculer le plateau calcaire de l’entre-deux mers , les Crêtes du Fil Vert créent un belvédère naturel permettant d'apprécier un superbe panorama sur la Garonne, Floirac et Bordeaux. Depuis un belvédère en structure métallique, on distingue au loin l’Arkea-Arena… Nous continuons de suivre le « chemin du bois des coteaux » qui serpente dans la forêt.

Bouliac1

Bouliac2

Bouliac3

De retour sur Bouliac, nous terminons cette balade par la visite de l'Eglise Saint Siméon.

Edifiée au XIIe siècle et dédicacée à Saint Siméon le Stylite, l’église de Bouliac est située à l’emplacement d’un ancien oratoire gallo-romain connu par les écrits de Grégoire deTours pour avoir été un lieu de miracle au VIe siècle. La nef date du XIIe siècle. La fortification du chœur, financée par Pey Berland alors curé de la paroisse (entre 1413 et 1422), date du XVe siècle. Le clocher actuel et la nef lambrissée appartiennent à la campagne de restauration des églises rurales orchestrée par le Cardinal Donnet au XIXe siècle. D’importantes restaurations ont été entreprises à partir du second empire. Son portail occidental à voussures représente d’importantes scènes bibliques ; les chapiteaux complètent parfaitement l’ensemble.

Les peintures murales, le riche mobilier intérieur et la galerie de tableaux dont un offert par l’Empereur Napoléon III, enrichissent l’esthétique de l’édifice à nouveau restauré durant les années 1990. La remise en état de son orgue est actuellement en cours.

Bouliac4

Bouliac5

Merci Catherine.    Reportage

Sylvie