Martignas sur Jalle : une ville en pleine nature !

17 fidèles randonneurs du jeudi étaient présents pour cette randonnée semi-urbaine qui a séduit ceux qui la découvraient. Nous avons parcouru environ 11 km.
C'est en 1938 qu'elle fut ainsi nommée. Autrefois Martignas prêtait à confusion avec d'autres communes telle que Martillac. Dans des temps plus anciens, son origine proviendrait du nom d'une villa gallo-romaine « Martiniacus » appartenant à un certain Martin.
Cette commune a vu son extension à partir des années 70 (de 2000 à 7000 hab), principalement due au développement de l'aéronautique). 

Au cœur de la forêt, grâce à une urbanisation pavillonnaire, la commune a su préserver un cadre naturel exceptionnel. Largement émaillée de belles allées arborées, elle se fond dans la Nature. Nous cheminons sans paraître traverser une zone urbanisée, d'abord à la rencontre du joli parc du moulin Bidon et très vite le long de la Jalle de Martignas suivant un sentier pittoresque à travers un lacis de petits ruisseaux.

Martignas1

Point sensible (après ces jours de pluie), le passage du ruisseau de terre rouge que vous avons franchi cependant sans difficulté. 

martignas2

martignas3

Au Nord-ouest s 'étend le camp de Souge sur 2880 ha implanté depuis le XIXe siècle. Ce  camp militaire évoque une sinistre période. Près de 300 otages ont été fusillés par les nazis, dont 50 le 21 octobre 1941 en représailles de la mort d'un officier allemand abattu à Bordeaux.
Le retour au bourg se fait toujours sous les frondaisons d'automne des grandes allées.

Martignas4

Merci Jean-Claude pour cette jolie balade.   Reportage

Michèle