Aujourd’hui, Jean-Pierre a organisé une visite à la fabrique artisanale de carreaux de Gironde.
La société 
Storme & Pruvost, créée en 1975, est située à Gironde-sur-Dropt près d’une carrière de terre argileuse propice à la fabrication des carreaux,  tomettes, rosaces, tuiles et briquettes.

Depuis plus de quarante ans la fabrication se fait à la main, avec des moules en bois, comme il y a trois siècles. La remarquable charpente du bâtiment date de cette époque.
Pour cette intéressante visite, nous sommes guidés par le responsable de l’entreprise, un homme passionné par son métier. Il nous entraîne dans les locaux et nous explique les différentes étapes du processus de fabrication des carreaux, depuis l’entreposage de la terre argileuse jusqu’à la cuisson des carreaux après leur confection (sans additifs) par les mains expertes des artisans.
Une salle d’exposition présente les différents carreaux, faits main ou de fabrication mécanique, de quoi susciter chez nous des envies d’embellir nos sols…

gir1

IMG-20231006-WA0003

gir2

Puis nous prenons la direction de Castets-en-Dorthe pour une randonnée de 11 km.

Les photographes s’en donnent à cœur joie en passant sur le pont Eiffel (construit en 1905). Une jolie vue s’offre sur le château du Hamel qui domine Castets, et l’écluse de jonction entre la Garonne et le canal latéral. A double sas et d’un dénivelé qui avoisine les 10 mètres, l’écluse a un régime d’ouverture lié aux heures de marée et nécessite donc une intervention humaine. Plus loin se situe la maison du garde de l’écluse 53. Sur sa façade une échelle graduée indique les plus grandes crues ayant eu lieu depuis 1856.
C'est ici que commence, ou se termine, le canal latéral à la Garonne, appelé aujourd'hui « canal de Garonne » qui va de Castets à Toulouse.
Lieu idéal pour un pique-nique avec vue sur le château.
Nous longeons ensuite les berges du canal où des péniches et bateaux de plaisance sont amarrés. La température est estivale et les arbres tardent à prendre leurs couleurs d’automne. Arrivés vers le village de Barie, on peut observer des séchoirs à tabac. Interdiction de détruire le patrimoine !
Ici, un verger de kiwis, là, une oseraie aux couleurs flamboyantes, plus loin, un champ de soja. Surproduction de vin et changement climatique obligent, les cultures se diversifient dans la région…
Retour aux voitures après cette agréable sortie. Merci Jean-Pierre.
Sylvie   Vidéo fabrique     Autre reportage vidéo

gir3

gir4